Recherche


Contributions au débat

Au-delà de l’usage du PIB : peut-on se passer du PIB ?  

Julien Morel a rédigé en 2012 un mémoire de Master dans lequel il revient sur les questions du PIB, de sa mesure, et des initiatives vers un au-delà du PIB. Il résume dans ce qui suit son travail. On trouvera également un ppt en anglais de sa soutenance.

Lire la suite...

Au-delà du PIB : un tournant historique  

au_pib.jpgRésumé de la thèse de Géraldine Thiry
Pendant plus d’un demi-siècle, le produit intérieur brut (PIB) a été considéré comme le principal indicateur de prospérité et a contribué à l'assimilation de l'amélioration du bien-être de tous à la croissance économique. Cette position hégémonique lui est aujourd’hui contestée. Tandis que les débats sur la mesure de la soutenabilité ou du progrès gagnent de nombreux milieux, les propositions de mesures alternatives se multiplient. Partant de l'intuition que les débats sur de nouveaux indicateurs de progrès sont symptomatiques d’un tournant historique, la thèse est structurée en trois temps.

Lire la suite...

Les indicateurs de développement durable : sur quels fondements ?  

Par Bruno Kestemont, Université libre de Bruxelles et Statistics Belgium

Différentes visions du monde peuvent influencer la manière de concevoir des indicateurs de développement durable. La typologie des acteurs ou « univers de mesure » en statistique et le choix des unités sont liées à une vision inévitablement politique du partage des responsabilités.

Lire la suite...

Le rapport Stiglitz et les écueils de l’expertise  Info idies 

couv_note_14petit.jpgNote de travail n°14 - mars 2011
Publié il y a un an et demi, le rapport de la Commission Stiglitz sur la « mesure des performances économiques et du progrès social » a permis de réelles avancées, en reconnaissant officiellement les limites du PIB. Mais les propositions formulées sont beaucoup plus critiquables et témoignent d’une prise en main par l’expertise de questions relevant pourtant en partie de choix de société fondamentaux.

Lire la suite...

Le rapport Stiglitz, un an après : de nombreuses recommandations mises en oeuvre  

Il y a un an, les recommandations de la Commission Stiglitz fixaient un agenda ambitieux pour la statistique publique. Un après la remise du rapport Stiglitz, de nombreux travaux ont été entrepris et des études publiées pour mieux prendre en compte les aspects liés au bien-être et à soutenabilité. Pour ce faire, le Service statistique public a souhaité allier à la fois ambition et pragmatisme, en complétant des données existantes et en innovant chaque fois que cela était nécessaire.

Lire la suite...

La richesse et le patrimoine des « exclus »  

Ce texte de quatre pages est la retranscription de l’intervention de Jean Gadrey au colloque « Musées : exclusion et solidarités » de la Fédération des Écomusées et Musées de Société, organisé le 25 novembre 2009 à Paris.

Lire la suite...

| Contribution au débat  

Au-delà du PIB : réconcilier ce qui compte et ce que l’on compte  

FAIR_PIB.jpgPar Isabelle Cassiers et Géraldine Thiry
Le PIB est au cœur d’une tourmente. Son statut de cible et de repère pour la conduite et l’évaluation des politiques économiques est remis en question. De nouveaux indicateurs tentent de pallier ses lacunes au regard d’objectifs de qualité de vie, de réduction des inégalités, de développement durable. La Commission Stiglitz a récemment rendu un Rapport à ce sujet, document qui suscite de nouvelles questions et invite à poursuivre le débat.

Lire la suite...

Richesse, bien-être, progrès: comment refaire les comptes?  

AE283couvpetit.jpgDans son numéro de septembre 2009, le magazine Alternatives Economiques consacre un gros dossier à la question des indicateurs de richesse. Quelles sont les limites du PIB ? Comment s'affranchir de son hégémonie ? Quels indicateurs alternatifs faut-il privilégier ? Quel bilan tirer des recommandations de la commission Stiglitz sur la mesure de la performance économique et du progrès social ?

Lire la suite...

La Commission des Shadocks Savants (CSS)  

Par Aurélien Boutaud
Plusieurs textes du collectif FAIR mis en ligne sur cette page reflètent une opposition à l’un des indicateurs proposés par la « commission Stiglitz-Sen » (CSS), si toutefois il devait occuper une place prééminente. Cet indicateur, l’ENA, épargne nette ajustée, supposé refléter le développement durable des Nations, a été inventé par la Banque Mondiale. Il consiste entre autres choses à évaluer en monnaie, pour en faire la somme, non seulement l’évolution du capital économique classique (machines, bâtiments…), mais aussi le « capital humain » assimilé sommairement aux dépenses d’éducation. On en déduit alors les pertes de capital naturel (en fait une faible partie), converties en monnaie de façon acrobatique sur la base de modèles inaccessibles. Si le total de ces additions et soustractions reste positif, le pays est supposé suivre une trajectoire de développement durable. Dans ce texte humoristique court et savoureux, Aurélien Boutaud tourne en dérision cette méthode en rendant compréhensible son incapacité à servir de repère.

Lire la suite...

Le « rapport Stiglitz » : un diagnostic lucide, une méthode discutable, et des propositions qui ne sont pas à la hauteur des enjeux  

Version courte de la note du forum FAIR
La Commission pour la mesure de la performance économique et du progrès social, mise en place en 2008 par le Président de la République et présidée par Joseph Stiglitz, a mis en ligne le 2 juin un rapport provisoire, afin de recueillir des réactions publiques.

Lire la suite...

Pour changer de cap, dégrippons la boussole  

Un article d'Isabelle Cassiers dans La Revue Nouvelle (Belgique)

Face à la crise systémique en cours, deux types de réponse sont possibles : relancer coûte que coûte la croissance économique ou repenser un modèle qui s’avère problématique. Choisir la première option, c’est ignorer les défis environnementaux, la montée des inégalités et les raisons d’une stagnation de la satisfaction de vie. Envisager la deuxième, c’est questionner les valeurs sous-jacentes au « cap croissance ». La recherche d’indicateurs alternatifs au PIB pourrait y contribuer.

Lire la suite...

L’enjeu démocratique dans le débat sur de nouveaux indicateurs  

Par Patrick Viveret
L’un des enjeux essentiels de ce débat sur les indicateurs est l'enjeu démocratique. Nous ne sommes pas en présence de simples outils techniques (économiques et statistiques), il faut regarder l’articulation entre l'élaboration d'indicateurs et les choix de société.

Lire la suite...

Commission Stiglitz : un diagnostic juste, des propositions (encore) timides  

stiglitz3.jpgPar Jean Gadrey et Dominique Méda.
La commission Stiglitz sur les indicateurs de performance économiques part d'un constat juste : nos instruments actuels nous rendent quasiment aveugles devant des risques majeurs. Mais ses propositions, souvent intéressantes, ne sont pas encore à la hauteur des enjeux, insistant trop sur la monétarisation comme principale méthode de mesure du progrès.

Lire la suite...

Des indicateurs alternatifs de « richesse » : lesquels ? et pour quels usages ?  

Intervention de Florence Jany-Catrice au Forum FAIR, Conseil économique, social et environnemental, 30 mars 2009.

Lire la suite...

Propos introductifs de Dominique Méda au forum FAIR  

Le forum FAIR s'est tenu le 30 mars 2009 au Conseil économique, social et environnemental.

Lire la suite...

La crise rend encore plus nécessaire le recours à de nouveaux indicateurs  

Si l’on reconnaît que la crise actuelle est la conjonction de phénomènes multidimensionnels, les indicateurs les plus pertinents comme repères de sortie de crise doivent accorder au moins autant de poids aux questions sociales et écologiques qu’à l’économie et à l’emploi.

Lire la suite...

De la société du « beaucoup avoir » pour quelqu'uns à une société de bien-être durable pour tous  

Manifeste du Forum pour d'autres indicateurs de richesse (FAIR)

Lire la suite...

Des indicateurs composites de développement humain et de santé sociale : un enjeu de démocratie ?  

Par Florence Jany-Catrice, maitre de conférences, Université Lille, CLERSE-CNRS

Article initialement publié dans EcoRev, 2008, hiver N°31. Dossier « La fascination des chiffres ».

Lire la suite...

| Contribution au débat  

Société civile et expertise instituée : quel dialogue ?  

Par Jean Gadrey, professeur émérite à l'université de Lille 1.

Intervention au colloque Pekea, à Rennes, les 30 et 31 octobre 2008, révisée et complétée le 3 novembre.

Lire la suite...

| Contribution au débat  

Quel progrès faut-il mesurer ?  

Par Dominique Méda, philosophe et sociologue, vice-présidente de l'Idies

Intervention lors du colloque de Pekea, à Rennes les 30 et 31 octobre 2008.

Lire la suite...

Préface de « Au-delà du PIB. Pour une autre mesure de la richesse »  

meda_livre.gifPar Dominique Méda

« Au-delà du PIB. Pour une autre mesure de la richesse », Champs-Actuel, 2008. Extraits de la préface.

Lire la suite...

Nouvelle préface de « Reconsidérer la richesse »  

viveret_livre.jpgPar Patrick Viveret

Préface à l’édition de l’automne 2008 de Reconsidérer la richesse, éditions de l’Aube.

Lire la suite...

La note problématique de la Commission Stiglitz  

Mise en œuvre il y a huit mois, la Commission sur la mesure des performances économiques et du progrès social (CMPEPS) vient de publier une première note problématique délimitant son champ de réflexion.

Lire la suite...

| Contribution au débat  

Deux Nobel ne font pas le bonheur  

logo le mondePar Dominique Méda, philosophe et sociologue, vice-présidente de l'Idies

La réflexion sur la croissance demandée par Nicolas Sarkozy est-elle une diversion ou une révolution ? Au début de l'année, le président de la République a annoncé qu'il était urgent de réfléchir à l'élaboration de nouveaux indicateurs de croissance. Ayant défendu cette position à la fin des années 1990 dans Qu'est-ce que la richesse ? (éd. Aubier, 1999), et dans des termes quasiment identiques, puisque, comme notre président, je voyais dans ce nouvel outillage la possibilité d'étayer un nouveau projet de civilisation, je m'interroge sur ses intentions et sur sa méthode.

Lire la suite...