L’aboutissement d’une opposition constructive


Le nouveau programme de première ES a suscité de nombreuses critiques, tant de la part de l'association professionnelle des professeurs de SES que des associations de « spécialistes », universitaires et chercheurs : empilement de connaissances, abstraction exagérée, académisme et au final un programme peu favorable à l’apprentissage méthodique des sciences sociales et à la réflexion critique des élèves.

Après avoir proposé son propre programme face à celui du ministère, l’APSES avait élaboré, au printemps dernier, un « programme de contournement » reprenant la plupart des items du programme officiel mais élagués, regroupés et problématisés.

Une étape supplémentaire est franchie aujourd'hui : l'élaboration et la mise à disposition du public d'un manuel de contournement conforme au programme réinterprété par les enseignants dans le cadre de l'APSES. Appelé symboliquement SESâme, animé du souci de respecter ce que l'association estime être l'esprit – pour ne pas dire l'âme – de la discipline, et d'offrir un programme ouvert sur les croisements et les débats, parents pauvres du programme officiel.

Un outil pédagogique original


Trois chapitres sont déjà accessibles et quelques fiches-méthodes. Ils couvrent une partie (entreprises et organisations) sur les cinq du programme de contournement. Les autres devraient suivre au fil des semaines.

C'est un instrument pédagogique original. Le manuel est élaboré par une équipe d'une trentaine de professeurs volontaires, bénévoles et anonymes. Les contenus sont validés par des universitaires/chercheurs spécialistes du thème.

Il est mis gratuitement à disposition des professeurs et des élèves qui souhaitent l'utiliser, en tout ou partie. Le « livre du professeur », seul, ne sera accessible qu'aux adhérents de l'APSES.

Il n’entend pas se substituer aux manuels du commerce, mais offre aux enseignants des « activités » alternatives. Celles-ci insistent sur la dimension pédagogique : variété des supports, statistiques bien sûr, mais aussi documents iconographiques, vidéos, etc. Et diversité des activités proposées : études de documents, travaux-dirigés, jeux de rôles, etc. SESâme se veut ouvert à la recherche et à la discussion : entretiens – parfois contradictoires – avec des chercheurs, revue de presse, biblio et filmographies, etc. Enfin, l’APSES souhaite que ce manuel soit évolutif, en fonction de l’actualité et aussi des remarques et contributions éventuelles.

Une initiative à suivre


Elle s’inscrit de façon novatrice dans une démarche de contestation des nouveaux programmes, d’une part. Dans un communiqué, l’APSES rappelle sa demande de réécriture des programmes de SES aux trois niveaux du lycée. Et de volonté de reprise en main des enseignants sur leur métier, d’autre part.

Les premiers chapitres mis en ligne offrent d’ores et déjà des contenus attractifs. Par exemple une approche des notions de production, de biens et de services, marchands et non-marchands à travers l’exemple de la grippe H1N1, un entretien croisé Gilbert Cette-Michel Husson sur l’évolution du partage de la valeur ajoutée, une traduction nouvelle de certains texte de F.W. Taylor, etc.

De quoi mettre en appétit en redonnant de la saveur aux SES !

Billet publié le 3 septembre 2011