Comment donner une plus forte visibilité à l'économie sociale et solidaire ? Comment diffuser l'idée qu'il n'y a pas qu'une seule façon d'entreprendre ? Si le travail d'information auprès des médias joue une place essentielle, il est tout aussi important de s'assurer que, dès l'enseignement secondaire, les lycéens puissent découvrir la diversité des organisations qui produisent des biens et services, notamment via les enseignements économiques qui leur sont dispensés.

Les enseignements économiques ont coutume de présenter les acteurs de l'économie en distinguant ce qui relève de la sphère publique et de la sphère privée, sans prendre en compte l'apport de l'économie sociale et solidaire qui, sous ses différentes formes, contribue à mettre du « public » dans le privé, à travers ses organisations marchandes, mais aussi du « privé » dans le public, à travers ses organisations non marchandes.

Compte tenu du poids que pèse aujourd'hui l'économie sociale et solidaire dans l'activité économique et dans l'emploi, il est pourtant essentiel qu'elle soit présente dans les enseignements économiques et que la spécificité de sa démarche soit mise en évidence.

Reste à savoir comment y parvenir. Si l'on veut que les enseignants se saisissent de ces questions, ce n'est pas en proposant des packages qui relèvent plus de la communication que de l'accompagnement d'une démarche pédagogique qu'on y parviendra.

Il faut au contraire partir des programmes d'enseignement et voir comment les enseignants peuvent se saisir de problématiques économie sociale et solidaire pour développer ou illustrer tel ou tel point des programmes. C'est ce que nous avons fait dans ce travail, qui concerne à la fois les enseignements de sciences économiques et sociales et d'économie et gestion, dispensés en filières générale et technologique.

C'est sur cette base que pourrait être établie, dans un second temps, un travail concret de développement d'outils pédagogiques.

Etude réalisée par l'Institut pour le développement de l'information économique et sociale pour le compte de la mission innovation, expérimentation sociale et économie sociale de la DGCS.